mardi 17 octobre, 2017

Jean Omer Beriziky au Forum International de Baku-Azerbaidjan

Jean Omer Beriziky

Pendant que les querelles politiques et revendications en tout genre font rage et tendent la situation au pays, l’ancien Premier Ministre Beriziky s’envole pour la capitale de l’Azerbaidjan où il assistera au 3è Forum International de Baku, organisé par le Centre Internationa Nizami Ganjavi le 28 et 29 avril. Ce forum réunit d’actuels et d’anciens dirigeants du monde pour discuter de la situation mondiale et identifier les défis critiques actuels ainsi que d’adresser les recommandations nécessaires aux dirigeants mondiaux.

Cette initiative du Centre Nizami Ganjavi, du nom du poète et philosophe azerbaidjanais qui a promu les valeurs de dialogue, tolérance et de paix, est d’une importance particulière cette année puisque l’on marque également le 40è anniversaire de l’Helsinki Final Act portant sur la sécurité et la coopération en Europe. La sécurité figurant d’ailleurs parmi les défis stratégiques auxquels les pays du monde entier sont confrontés.

Le thème de cette année « rebâtir la confiance dans le nouvel ordre mondial » correspond particulièrement au contexte de Madagascar où, bien que la réconciliation nationale soit quotidiennement décriée, les réalités démontrent le manque, voire l’absence totale de confiance, notamment de la population envers les dirigeants mais aussi entre les politiques eux-mêmes.

La participation à ce forum sera donc l’occasion pour Jean-Omer Beriziky d’échanger et de discuter du cas de Madagascar avec des leaders tels que Boutros Boutros Ghali, Jean Chretien, Franz Hemid Karzai, George Papandreou, Massimo D’Alema, Boris Tadic, Viktor Yushchenko ou encore Olusegun Obasanjo.

A noter qu’au cours des deux premières années d’existence, le Forum International de Baku est devenu un évènement important dans le sud du Caucase, donnant ainsi l’opportunité à d’éminentes personnalités de discuter des voies et moyens de faire face aux défis les plus pressants.

La Rédaction

A propos de l'auteur

Parfois freelance, souvent autodidacte, résolument indépendant, je suis passionné par les relations humaines, la politique et les nouvelles technologies que je conçois comme un outil et un vecteur d'émancipation.

A voir également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Veuillez répondre à la question * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.